Appelez-nous
64px_calendar-date-2
Symptômes punaise de lit

Comment les reconnaître sans se tromper ?

Symptômes punaise de lit : Comment les reconnaître sans se tromper ?

Appelez-nous au 01 80 91 47 21

Prenez rendez-vous en ligne en quelques clics

Sans que vous le sachiez, il est tout à fait possible que vous soyez victime d'une infestation de punaises de lit. Ce petit insecte qui se nourrit exclusivement de sang se propage un peu partout dans les grandes villes du monde et notamment en Europe et en France. Redoutable parce qu'il se reproduit très vite et génère chez celles et ceux qu'il pique de très désagréables piqûres, cet insecte est devenu un ennemi public de premier plan en France depuis une vingtaine d'années. Qui est la punaise de lit ? Quels sont les indices qui doivent vous faire suspecter sa présence ? Quels sont les symptômes typiques de la piqûre de punaise de lit ? La piqûre est-elle nocive pour la santé ? Quelles sont les conséquences sanitaires et psychologiques d'une telle infestation ? Nous vous livrons ici toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur la punaise de lit et sur sa détection. Gros plan sur les symptômes qui doivent vous alerter !

Punaise de lit, qui es-tu ?

Symptômes punaise de lit
Symptômes punaise de lit

La punaise de lit est aussi appelée "puce de lit". C'est un insecte de la famille des "cimicidae". Elle est de petite taille mais visible à l'œil nu car grosse comme un pépin de pomme ou un gros grain de riz. Il est très rare de l'apercevoir car cet insecte hématophage (qui se nourrit de sang) est un animal exclusivement nocturne qui fuit la lumière. Ce nuisible côtoie les humains depuis plusieurs centaines d'années. Certains textes qui datent de l'Antiquité mentionnent déjà la présence de la punaise de lit parmi les hommes. Elle avait cependant disparu de la plupart des pays occidentaux depuis la fin de la seconde guerre mondiale et l'utilisation généralisée du DDT, un puissant insecticide très efficace qui a été depuis interdit car nocif. Avec la mondialisation, les transports de personnes et de marchandises se sont nettement intensifiés depuis une trentaine d'années. La prolifération de la punaise de lit, qui est résistante à de plus en plus de traitements chimiques, devient alors difficilement gérable. Elle se cache partout là où il y a des humains à piquer à proximité. Dans les poches, les valises, les meubles des brocantes, les fauteuils des théâtres, les lits des hôpitaux, les bureaux et locaux professionnels, on la trouve absolument partout ! Elle s'installe discrètement, pond ses œufs et pique tous les dormeurs qui sont proches d'elle. Les piqûres des punaises de lit sont très désagréables. Elles durent (et s'intensifient car la colonie grossit vite) tant qu'un traitement professionnel efficace n'a pas été fait. Autant dire qu'une colonie de punaises de lit chez soi, devient vite un enfer...

Sur la piste de la punaise de lit : quelques indices révélateurs

Avant d'aborder les symptômes à proprement parler, voici une liste d'indices qui doivent vous alerter très rapidement avant même d'être piqué pour la première fois.

Mise en garde du voisinage, de la mairie ou du syndic

Si vous entendez parler de la présence de punaises près de chez vous, dans votre commune ou votre immeuble, ouvrez l'œil. La punaise de lit ne vole ni le saute mais elle marche et se déplace très facilement dans les vêtements, sacs à main, et peut passer d'un appartement à un autre sans souci. Prenez donc l'habitude d'inspecter tous les recoins de la chaque pièce et en particulier des chambres et des lits.

Signes suspects dans votre lit et votre maison

Plusieurs indices sont vraiment caractéristiques :

  • Des traces douteuses de sang sur les draps : vous constatez qu'il y a des traces de sang séchées sur vos draps et taies d'oreiller. Il se peut que ce soit tout simplement le signe d'une punaise écrasée par un dormeur...
  • Des traces et taches marrons sur le matelas : les punaises de lit produisent lorsqu'elles ont piqué, des déjections qui tachent la literie. On peut facilement reconnaître les crottes des punaises, elles sont souvent groupées et forment de petits points marrons.
  • Des traces de nid : les punaises ont la particularité de détester la nuit et de venir pondre leurs œufs à l'abri de la lumière. Les œufs, collants et de couleur jaune, sont agglutinés sous forme de petites grappes dans les fentes des parquets, derrière les plinthes, les interrupteurs, les tiroirs, le long des cordons des matelas, entre les latte du sommier...

Piqûre de punaises de lit : les symptômes

Ici nous vous livrons les informations qui vous permettront d'identifier la piqûre de la punaise dans tous les cas.

Comment la punaise pique-t-elle ?

La punaise de lit à besoin de piquer pour se nourrir. Elle pique la peau de sa victime à l'aide de son organe "piqueur" que l'on appelle le rostre. Cet organe permet à la fois de transpercer la peau mais aussi de sucer et d'aspirer le sang dans son abdomen.

Pique-t-elle plusieurs fois ?

Oui, la punaise pique en plusieurs endroits. Généralement on observe trois à quatre piqûres sur une zone assez restreinte de la peau qui n'est pas recouverte par des vêtements (un poignet, la face d'un bras, une zone du dos, etc.). Une fois qu'elle a aspiré le sang dont elle a besoin elle part se cacher et digère son repas pendant une dizaine de jours.

Sommes-nous égaux face à la piqûre de punaise ?

La punaise de lit met environ dix minutes pour piquer et c'est toujours indolore. On ne risque donc pas d'être réveillé par une punaise qui nous pique. En revanche, tout le monde ne réagit pas de la même façon à cette piqûre une fois la nuit passée. Certains individus subiront de très fortes démangeaisons alors que d'autres ne s'en apercevront même pas.

Les symptômes de la piqûre de puce de lit

  • La piqûre de punaise de lit est rarement isolée car cette dernière pique toujours en plusieurs fois et en plusieurs endroits. Souvent, les piqûres sont comme "alignées" les unes avec les autres.
  • La piqûre est une petite zone rouge un peu bombée qui peut mesurer entre 3 millimètres et deux centimètres. Elle est surmontée d'une toute petite cloque.
  • Chaque nuit, vous observez de nouvelles piqûres.
  • Les démangeaisons peuvent générer des zones d'œdèmes de la peau, zones qui paraissent alors gonflées.

Comment la différencer de celle du moustique et de la puce ?

Pour différencier la piqûre de moustique et celle de la punaise de lit, deux points principaux :

  • la piqûre de moustique est souvent isolée contrairement à celle de la punaise
  • la piqûre du moustique démange immédiatement celui qui est piqué, alors que celle de la punaise démange quelques heures après et ne réveille pas le dormeur.

La différence avec la puce réside dans son emplacement. En effet, les piqûres de puces sont dans la très grande majorité des cas situés au niveau des chevilles. A l'instar du moustique la démangeaison est forte et immédiate.

La punaise de lit est-elle dangereuse pour la santé ?

Fort heureusement, et ce même si ses piqûres sont très désagréables, la punaise de lit ne transmet pas de maladie connue pour le moment. Vous êtes donc tranquille de ce côté-là. En revanche, les piqûres de punaises sont à la source de nombreux désagréments : des infections cutanées et des troubles psychologiques qui peuvent devenir graves si on ne se fait pas soigner par un professionnel.

Punaises, piqûres et surinfections cutanées

Quelque soit l'insecte piqueur, lorsqu'il y a prurit et grattage, il y a risque d'infection cutanée. En effet, le gratteur n'a pas forcément les ongles et les doigts propres lorsqu'il se gratte. Or, les lésions générées par le grattage sont autant de portes ouvertes pour les bactéries qui peuvent alors prospérer sous la peau. On redoute en particulier l'infection cutanée à streptocoque et staphylocoques dorés. On conseille donc de désinfecter quotidiennement toute plaie liée au grattage. Si la peau gonfle anormalement ou si la peau semble s'infecter, alors consultez sans tarder votre médecin.

Punaises et perte de sommeil

La conséquence directe de l'infestation par la punaise de lit dans une maison est la perte de sommeil de ses habitants. Les piqûres empêchent parfois de dormir. En outre, le simple fait de savoir que les insectes profitent de notre sommeil pour nous piquer peut perturber le dormeur.

Punaise et désordres psychologiques

Mais si la perte de sommeil est souvent momentanée, il arrive que la punaise de lit soit à l'origine de dépressions et de graves troubles psychologiques. Certains et certaines vivent la présence de ces insectes comme un véritable traumatisme. Traumatisme d'autant plus important qu'il est très difficile de se débarrasser seul des punaises de lit. Seuls le diagnostic et le traitement d'un professionnel permettront de retrouver le sommeil et une vie normale.

Punaises de lit et femme enceinte, quel est le risque ?

Fort heureusement, la punaise de lit ne transmettant pas de maladie, il n'y a pas de risque spécifique lorsqu'une femme enceinte se fait piquer. En revanche, la grossesse étant un moment important dans la vie d'une femme et de son enfant, il faut veiller à ce que la future maman ne subisse pas d'infection cutanée si elle se gratte et garde un sommeil réparateur. On sera donc attentif lorsqu'une femme enceinte se fait piquer. On sera particulièrement regardant quant au traitement qu'on mettra en place pour éliminer la colonie. Il faudra prévenir le professionnel de la présence d'une femme enceinte dans le logement à traiter. Le professionnel choisira alors sans doute un traitement anti punaise de lit qui m'implique pas l'usage de pesticides. Dans le cas contraire, la future maman devra quitter la maison quelques temps.

Comment soulager les piqûres de punaises de lit ?

Soulager une piqûre d'insecte, quel que soit l'insecte, il faut, dans la mesure du possible, éviter de se gratter. Plus facile à dire qu'à faire... Pour soulager les vilaines piqûres de punaises voici quelques conseils judicieux :

  • Acheter dans le commerce une crème à base de "calamine" et l'appliquer régulièrement sur la plaie, préalablement nettoyée.
  • Tamponner la piqûre avec du vinaigre blanc.
  • Appliquer un "produit mentholé" : du dentifrice ou de l'huile essentielle de menthe diluée directement sur la zone qui gratte.
  • Presser le jus d'un citron (bio de préférence) et badigeonner la plaie.
  • Appliquer une rondelle de banane, de concombre ou un peu de gel d'aloe vera sur la piqûre.

Trouver un exterminateur dans votre département

Go to top of page